Sage Paie : Mettez-vous en conformité

Pour rappel, Microsoft ne prend plus en charge le support des systèmes d’exploitation Windows XP ou Vista devenus obsolètes.

Aujourd’hui, Sage prend le relais et annonce l’arrêt de la compatibilité des applications Sage Paie avec les systèmes d’exploitation XP et Vista au 1er septembre 2016.

Vous êtes concernés si :

  • Vous êtes équipés d’une application Sage Paie pour SQL avec un moteur de base de données Microsoft SQL Server 2005,
  • vous êtes équipés d’un logiciel Sage Paie avec un système d’exploitation Windows Server 2003.

La nouvelle version Sage Paie V8.01 à venir au 1er septembre 2016, ne fonctionnera plus avec ces systèmes d’exploitation.

Vous devez donc impérativement vous mettre en conformité avant l’ installation de cette nouvelle version de Sage Paie.

Prenez rapidement contact avec nos équipes pour valider ensemble la conformité de votre environnement ou mettre en place les actions nécessaires :

Nous vous accompagnerons dans la migration de vos postes de travail vers une version Windows 7 ou supérieure et validerons avec vous le bon fonctionnement de votre logiciel Sage Paie dans ce nouvel environnement.

sage-logo-compatibilite microsoft-logo-compatibilite

Windows 7 – Prerequis et Migration

Cet article est le premier d’une série visant à vous faire découvrir ce système qui sera amené à devenir votre nouvel ami de tous les jours ! Premier article oblige, nous allons nous attarder sur les problématiques de migration vers ce nouvel environnement.

Brève Introduction


Cela n’aura échappé à personne, Windows7 est donc le nouveau cheval de bataille de Microsoft. Après le succès tout relatif de Windows Vista (moins de 15% de PC équipés), la firme de Redmond ne peut se permettre un nouvel échec. Aussi les grandes mesures ont été prises, notamment en termes d’implication du public professionnel dans la mise en œuvre de cet OS. En effet, W7 (c’est le petit nom de Windows 7) est un des premiers systèmes mis à disposition des partenaires, mais aussi du grand public, dès sa version Béta (version en cours de développement). Mais c’est bien sur le produit en lui même que les plus gros efforts ont été faits, pour notre plus grand plaisir ! W7 sera donc le premier système compatible avec la plupart des machines déjà présentes sur le marché (donc dans vos entreprises). De gros efforts ont par ailleurs été faits pour faciliter la gestion des matériels (les fameux drivers qui ont donnés tant de fil à retordre avec Windows Vista) ainsi que des « vieilles » applications au travers d’un mode de compatibilité spécialement prévu pour cela ! Mais ne dévoilons pas toutes les surprises, nous le ferons au fur et à mesure des articles !

Configuration Minimale technique


Avant toute chose, il conviendra de savoir si, comme annoncé plus haut dans cet article, votre(vos) machine(s) fera(feront) partie(s) des heureuse(s) élue(s). Microsoft ayant pour une fois plus gâté les utilisateurs (notamment les entreprises) que les constructeurs de machines, la probabilité que vous puissiez migrer vers ce nouveau système est grande. Pour ceux d’entre vous toujours adeptes de Windows 98, ou Windows 2000, il ne faut pas se faire trop d’illusion, par contre pour la majorité d’entre vous qui utilisez Windows XP les chances sont plus importantes.
La configuration minimale requise peut se vérifier en quatre points:

  • Un processeur cadencé à plus d’1Ghz
  • Au moins 1Go de mémoire vive
  • 16Go d’espace disque
  • Une carte graphique compatible DirectX9 avec un pilote Windows Display Driver Model (WDDM) 1.0 ou plus

C’est malheureusement bien ce dernier point qui risque de poser problème, notamment au niveau des ordinateurs portables. Cette dénomination « barbare » cache en fait un changement d’architecture des cartes vidéos (un peu comme nous sommes passés du Franc à l’Euro) qui pourra vous amener à changer votre carte graphique dans le meilleur des cas, ou votre ordinateur dans le cas le plus probable (nombre d’ordinateurs ont des cartes graphiques présentes directement sur la carte mère).
Afin d’ôter tout soupçon de vos esprits, rendez-vous sur la page de téléchargement du « conseiller de mise à jour W7 » de Microsoft disponible ici. En téléchargeant le programme proposé, vous saurez rapidement si oui ou non, votre ordinateur actuel est compatible avec W7.

La migration d’un ordinateur existant

C’est sur ce point très attendu que Microsoft a malheureusement failli ! En effet, les postes actuellement sous Windows XP ne pourront pas être migrés automatiquement et devront donc l’être manuellement. Cela ne veut pas dire que toutes vos données seront perdues lors du processus de migration, cela veut par contre dire que celui-ci passera préalablement par une sauvegarde des données personnelles et applicatives, une réinstallation complète des applications, puis une remise en place des données de personnalisation. Vous l’aurez compris, ce processus est forcément plus long et complexe que pour les utilisateurs de Windows Vista qui se voient là fortement récompensés pour leur loyauté, la migration se faisant dans ce cas là de manière quasi transparente !
Pour prendre brièvement la défense de l’éditeur, on peut se dire que Windows XP a maintenant plus de 9 ans, qu’il n’est plus supporté de manière « normale » depuis avril, et que le système ayant fortement changé, il était techniquement complexe de réaliser cette tâche de manière automatique !
Heureusement, Microsoft, conscient de l’embarras causé, a tout de même prévu un utilitaire permettant de faciliter le transfert des paramètres de personnalisation depuis votre poste Windows XP vers Windows Seven. Cet utilitaire permettra par exemple de transférer vos documents, paramètres de comptes, favoris internet, … Nous ne savons malheureusement pas à ce jour si les paramètres applicatifs seront tous sauvegardés et transférés, notamment pour les programmes non Microsoft.
Vous l’aurez donc compris, pour la majorité d’entre vous, la phase de migration ne se fera pas sans soucis, devra donc être planifiée et opérée de manière rapide afin de limiter le temps de non utilisation de vos ordinateurs.

Nous vous donnons rendez-vous dans la prochaine newsletter pour plus d’informations sur ce nouveau futur ami qu’est W7 !