Sage 1000 FRP – Retour d’expérience

Un retour sur le concept de FRP deux ans après son lancement.


Christine Buission, responsable de l’offre FRP/Sage L1000 chez Sage, fait le point sur le concept du FRP près de deux ans après son lancement.
Le FRP se positionne comme une alternative orientée Finance au plus classique ERP. Son orientation 100% tournée vers le monde de la finance, et des process transverses de l’entreprise, lui a permis de trouver une réelle place sur le marché, et de se poser comme interface légitime avec des solutions métiers de type GPAO traditionnellement très pauvres d’un point de vue finances. C’est donc naturellement que le Directeur Administratif et Financier est le décideur principal pour la mise en place d’une telle solution, sans pour autant que le Directeur des Services Informatiques soit écarté au vu de la technicité forte de la gamme FRP.
L’année 2010 verra le FRP continuer son évolution, aussi bien en terme de tarifs (naturellement revus à la baisse !) qu’en terme de fonctionnalités avec notamment l’arrivée de la version suivante au nom de code Malawi.

Retrouvez la totalité de l’article ici:
Sage 1000 FRP – Avis d’expert

Télédéclaration et télépaiement de la TVA

Les seuils à partir desquels les télédéclaration et télépaiement sont obligatoires baissent en Octobre 2010 à 500k€ de CA, et à 230k€ en 2011.


Le nouveau Code Général des Impôts continue de confirmer la volonté de notre administration d’informatiser la majorité des échanges entre les entreprises et ses services. En effet, les déclarations sont en principe souscrites sur support papier (imprimés CA3, CA12 ou CA12A) à déposer en un seul exemplaire. Toutefois, l’article 1649 quater B quater, III du CGI, définit les seuils à partir desquels les entreprises ont l’obligation de souscrire leur déclaration par voie électronique… Ce seuil étant à la baisse, vous serez de plus en plus nombreux à utiliser ce mode de déclaration sur les prochaines années.

Le seuil de chiffre d’affaires hors taxes à partir duquel les entreprises sont tenues de télédéclarer et télérégler la TVA (et les taxes assimilées) est abaissé en deux temps :
– le seuil est d’abord abaissé à 500 000 € à compter du 1er octobre 2010 ;
– puis il sera de nouveau abaissé à 230 000 € à compter du 1er octobre 2011.
L’exercice de référence à retenir pour la télédéclaration et le téléréglement de la TVA demeure l’exercice précédent le dernier exercice clos.
Par ailleurs, à compter du 1er octobre 2010, les entreprises soumises à l’obligation de télédéclaration et de télérèglement de la TVA devront également recourir à la télétransmission (TéléTVA) pour leurs demandes de remboursement de crédits de taxe non imputables (déclaration n° 3519).
Inforsud Diffusion propose de vous accompagner dans la mise en place de cette télédéclaration. N’hésitez pas à consulter la présentation Sage Direct déclaration et à revenir vers vos commerciaux, ou vers l’assistance Sage pour toute question.

Intervention d’Inforsud Diffusion à l’Institut Informatique Sud-Aveyron

Inforsud Diffusion est intervenu chez 2ISA, organisme de rééducation professionnelle, afin de présenter les spécificités de l’ERP Sage 100 Entreprise


Article coécrit par Mme Nicole Reverdy-Belugou, formatrice, que nous remercions vivement.

Le 10 décembre dernier, Inforsud Diffusion est intervenu dans les locaux de l’Institut Informatique Sud-Aveyron (2ISA), à Millau, pour présenter l’ERP Sage 100 Entreprise à un groupe de futurs techniciens d’exploitation.

2ISA est un centre de rééducation professionnelle permettant à un public d’adultes handicapés de se reconvertir vers les métiers de l’informatique, niveau bac à bac +3. Dans un environnement pluridisciplinaire (médico, psycho, socio, pédagogique), les stagiaires préparent, en 21 mois, un titre professionnel du Ministère chargé de l’Emploi (TAI, TSGERI, TSRIT, DL, ou CDI).

Le groupe TSGERI (Technicien Supérieur Gestionnaire Exploitant de Ressources Informatiques) a accueilli M. Michaël Feoux-Milan, Ingénieur Commercial d’Inforsud Diffusion, pour une matinée d’information et d’échange sur la présentation et la conduite d’un projet ERP au sein des PME/PMI.

A 2ISA, plusieurs actions pédagogiques sont menées dans le but de mettre le plus tôt possible le stagiaire en situation professionnelle (définitions de rôles et travail au quotidien au sein d’une entreprise pédagogique de type SSII au service des autres stagiaires, rencontres de professionnels, visite d’entreprise, simulation d’entretien avec des professionnels, stages en entreprise). Cette intervention partenaire trouve sa place dans la compétence « Suivre et optimiser les performances des applications métiers de l’entreprise » de la formation TSGERI. Elle a permis aux 12 futurs techniciens de comprendre le marché des ERP/PGI ainsi que l’ampleur de la mise en œuvre d’un projet ERP.

Après une présentation générale rappelant l’historique de l’informatique ayant conduit aux ERP et le déroulement d’un projet de ce type, M. Feoux-Milan a détaillé les fonctionnalités de SAGE et fait une brillante démonstration du produit.

Grâce à un dialogue en amont entre Inforsud Diffusion et 2ISA, cette intervention s’est avérée bien adaptée au parcours des stagiaires. A la fois technique et commercial, l’exposé, conduit de façon dynamique et claire, était structuré, riche en informations pertinentes.

Un échange riche et convivial sur ce sujet a ensuite été possible lors du repas.

Cette expérience s’inscrit dans la volonté affichée par Inforsud Diffusion d’être proche du tissu professionnel régional. Les écoles font partie intégrante de ce dernier, il est donc important pour l’entreprise d’apporter sa contribution à l’éducation des personnes qui demain feront vivre cet écosystème.

Ce fut donc une expérience enrichissante pour toutes les parties présentes : Inforsud Diffusion, et les formateurs et stagiaires de 2ISA. Si vous êtes un centre de formation, une école ou tout autre entité d’enseignements et souhaitez qu’Inforsud Diffusion intervienne pour présenter certaines parties des métiers que nous pratiquons au quotidien, n’hésitez pas à prendre contact avec nous.

Pour en savoir plus sur 2ISA : http://www.2isa.com

La Société Générale et Sage ont échangé avec succès les premiers fichiers en protocole EBICS et proposent une solution opérationnelle à leurs clients

Sage et la Société Générale ont réussi à faire fonctionner le protocole EBICS qui sera la base de tous vos transferts bancaires dans un futur très proche.



La Société Générale et Sage ont échangé avec succès leurs premiers fichiers sous le protocole EBICS1. La banque et l’éditeur de logiciels de gestion étaient donc au rendez-vous fixé par les instances interbancaires : depuis le 17 novembre dernier, les entreprises qui souhaitent remplacer le protocole ETEBAC2 par EBICS peuvent changer de mode de communication bancaire pour transmettre leurs ordres de paiement à leurs banques et récupérer leurs fichiers de relevés de compte.

En France, 90 000 entreprises sont concernées par la fin du protocole ETEBAC, en raison de la fin de commercialisation et de maintenance du réseau Transpac annoncée par Orange Business Services fin 2011.
Toutes les solutions Sage de gestion comptable, de gestion de trésorerie, de communication bancaire et de paie sont progressivement équipées, depuis le 17 novembre, de ce nouveau protocole, et peuvent communiquer avec le serveur Société Générale.

Le standard de communication EBICS a déjà fait ses preuves en Allemagne, où il est utilisé depuis janvier 2008 et compte aujourd’hui déjà plus de 100 000 entreprises allemandes utilisatrices.
Il comporte de nombreux avantages :

  • Il accepte tout type de fichiers, et notamment le format SEPA4,
  • Il garantit un niveau de sécurité comparable à ETEBAC, par le biais d’une signature personnelle électronique jointe ou disjointe à l’ordre de paiement,
  • Il permet un accès simplifié, par Internet.

En annonçant la mise à disposition du protocole EBICS au plus tôt, Sage et Société Générale ont ainsi marqué leur volonté de proposer rapidement une solution efficace de remplacement à leurs clients entreprises qui utilisent actuellement le protocole ETEBAC.

Vous avez dit SEPA ?

Le projet SEPA (Single Euro Payments Area – Espace unique de paiement en euros) est un projet européen qui s’inscrit dans le prolongement du passage aux pièces et billets en euros. En voici les points clés.

Le projet SEPA (Single Euro Payments Area – Espace unique de paiement en euros) est un projet européen qui s’inscrit dans le prolongement du passage aux pièces et billets en euros. L’ambition est de créer une gamme unique de moyens de paiement en euros, commune à l’ensemble des pays européens. Grâce à ces nouveaux moyens de paiement européens, les consommateurs, les entreprises, les commerçants et les administrations peuvent effectuer des paiements dans les mêmes conditions partout dans l’espace européen, aussi facilement que dans leur pays.
La présentation suivante vous donne les points clés de cette nouvelle norme.

<div style="width:425px;text-align:left" id="__ss_2490729

L’ensemble de la gamme Sage est/sera compatible avec cette nouvelle norme, vous permettant ainsi de mieux accompagner ce changement.