Sage harmonise le nommage de ses offres

Sage 100 i7, Sage 100c, Sage Online, Sage 100cloud, Sage FRP 1000, Sage FRP 1000cloud, Sage X3, Sage Entreprise Management, Sage Business Cloud, etc… Comment s’y retrouver ?

Vous l’avez surement remarqué ces derniers temps, SAGE est très présent sur les réseaux sociaux et dans la presse en général, avec des annonces de nouveaux logiciels ou des changements de dénomination de ses logiciels. C’est effectivement un peu dur de s’y retrouver … cela mérite donc, quelques éclaircissements (et basé sur une liste non exhaustive au vu de l’aspect Mondial de Sage) !
Qu’en est-il concrètement dans la réalité de leur portfolio de logiciels ? Nous vous proposons ci-après un tour d’horizon des différentes solutions.

Nomenclature Sage Cloud

Vous l’aurez compris, Sage 100cloud, Sage FRP 1000cloud, Sage Entreprise Management restent des solutions hybrides dont l’installation et l’administration peuvent se faire chez vous comme chez nous au sein de notre Datacenter !!
N’hésitez pas à nous contacter, pour vous permettre de découvrir ou d’approfondir, une gamme de logiciels adaptés à vos besoins.
Vous trouverez sur notre site Web nos derniers ateliers autour des produits SAGE 100Cloud :

Mail :contact-diffusion@inforsud.com – Tel : 0 811 349 609.

Prélèvement à la source : les différentes étapes de notre accompagnement

A compter du 1er janvier 2019, l’impôt sera prélevé directement sur les revenus au moment de leur perception, le PAS (Prélèvement à la source) entrera en vigueur. Toutes les entreprises sont concernées par cette réforme et sont dans l’obligation de se mettre en conformité à cette échéance.

Les employeurs auront donc 3 obligations :

  • Prélever l’impôt
  • Déclarer
  • Reverser

Ce projet est découpé en plusieurs phases :

  • Une phase pilote, de mars à juin 2018, sur laquelle nous sommes positionnés pour tester les différents paramétrages avec quelques clients volontaires
  • Une phase de pré-production entre septembre et décembre durant laquelle les différents paramétrages seront intégrés afin d’anticiper la dernière étape
  • La phase de production à compter du 1er janvier 2019, date à laquelle le prélèvement à la source entrera en vigueur.

Afin de formaliser ce dispositif, la DGFIP (Direction Générale des Finances Publiques) a mis en place une charte à destination des éditeurs pour confirmer leur mobilisation et leur implication au sein de cette réforme. Vous trouverez ici plus d’informations sur cette charte.

Sage Notre partenaire Sage a signé cette charte l’engageant ainsi à proposer des offres de Paie conformes à la mise en oeuvre du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu et ses modalités déclaratives.

En partenariat avec Sage, nous avons donc initié la phase pilote début mars et qui se terminera fin juin. Durant cette période, nous testons différents cas fonctionnels :

  • Taux personnalisé, taux non personnalisé (grille légale), taux non personnalisé pour les CDD de moins de 2 mois, apprentis, stagiaires, indemnités maladie subrogées
  • Régularisations: rectification d’assiettes, de taux, régularisation en cas d’indus hors compensation
  • Paiement : cas nominal, reversement par un SIRET payeur (différent du SIRET déclaré), paiement trimestriel

Sur différents écrans Sage Paie, de nouvelles lignes feront leur apparition.
Fiche personnel
Champ « PAS » sur la fiche personnel.

Fiche de paie
Une ligne de prélèvement à la source sur la fiche de paie.

DS
Taux et montant de prélèvement dans le bloc 50-versement individu de la DS.


Nous sommes donc à ce jour engagés dans cette phase pilote. Nos équipes sont formées sur les évolutions fonctionnelles à mettre en place selon le calendrier officiel.
Nous vous ferons parvenir début juillet le dispositif d’accompagnement que nous vous proposerons de mettre en place. Celui-ci se fera en 2 phases, une en septembre et une en décembre afin de respecter l’échéance du 1er janvier 2019.
Dans l’intervalle, nos équipes restent à votre disposition pour toute question : Rémi Brouillaud – 05 62 16 76 12 – remi.brouillaud@inforsud.com

Extern’Paie : Confiez-nous votre paie, assurez votre paix !

Pourquoi externaliser sa paie ?

Extern'Paie Pour les PME, la gestion de la paie est une activité sensible et complexe, en particulier en ce qui concerne le respect des réglementations et les obligations légales. Qui plus est, elle nécessite la mobilisation d’une ressource interne à plein temps.

Extern’Paie by ISD, la solution d’externalisation pour les PME

Nous avons récemment mis en place l’offre « Urgence Paie » pour palier l’absence temporaire du gestionnaire de paie ou une période chargée dans ce domaine. Aujourd’hui, nous proposons une offre sur-mesure d’externalisation de votre paie.
Extern’Paie By ISD comprend l’ensemble des services relatifs à l’élaboration et la gestion de la paie et des déclarations.
Les prestations sont réalisées par nos consultants experts et certifiés, vos données sont hébergées et sécurisées dans notre Datacenter !

Vos bénéfices

Externalisation Paie Economies : L’externalisation vous permet de réduire vos coûts Réduction de coput
Hébergement de proximité : Au sein de notre Datacenter Aveyronnais Proximité
Sérénité : Votre paie est réalisée par un expert labellisé Sérénité
Sécurité : Respect de la conformité et des réglementations Conformité

Notre partenariat Sage

Nous mettons en place des solutions Sage depuis plus de 20 ans. Aujourd’hui, nous gérons pour nos clients plus de 200 dossiers de paie.
Afin de garantir la fiabilité, la qualité de services et la conformité de l’offre Extern’Paie, nous avons obtenu le label Sage Service Bureau.
Sage Services Bureau

Notre accompagnement

L’offre Extern’Paie comprend les différents items relatifs à la gestion de votre paie :

  • veille légale, réglementaire et conventionnelle,
  • évolution des paramétrages,
  • saisie des données variables,
  • bulletins de salaires,

Vous pouvez obtenir plus d’information sur notre offre Extern’Paie ici, ou auprès de notre équipe commerciale :
Maïté MARTINS : 05.62.16.76.03 – maite.martins@inforsud.com
Franck HUYNH : 05.62.16.76.14 – franck.huynh@inforsud.com
Sébastien BESSIERE : 05.65.47.83.80 – sebastien.bessiere@inforsud.com

Loi anti-fraude, préparez-vous !

L’état appuie sur l’accélérateur de la normalisation des contrôles

Depuis le 1er janvier 2014, les contribuables tenant une comptabilité au moyen de systèmes informatisés, ont l’obligation de présenter, en cas de contrôle fiscal, les fichiers à la norme FEC (Fichier des Ecritures Comptables) établie par l’article L47 A-I du livre des procédures fiscales (fichier des écritures comptables).

Les éditeurs de logiciel de gestion on donc été contraints de mettre en conformité leur logiciel de comptabilité afin de pouvoir y apposer le label suivant :

Il ne s’agissait là que d’une première étape car avec la loi « anti-fraude » issue de la loi de finance 2016 (Article 88 de la loi n° 2015-1785 du 29 décembre 2015 de finances pour 2016 – Bulletin officiel des finances publiques BOI-TVA-DECLA-30-10-30-20160803) qui entre en vigueur le 1er janvier 2018, l’état accentue sa normalisation et son contrôle des processus dans les comptabilités informatisées.

En effet, cette fois-ci ce sont les données qui rentrent directement ou indirectement dans la réalisation d’une transaction (vente, prestation de service,..) effectuées au sein d’un système informatisé (comptabilité, gestion commerciale, caisse enregistreuse,…) ainsi que les données liées à la réception du paiement qui doivent être tracées en respectant les obligations suivantes :

  • Inaltérabilité des données
  • Sécurisation des données
  • Conservation des données
  • Archivage des données
  • Certificat ou attestation de conformité

Le non-respect sera sanctionné en cas de contrôle fiscal, comme pour le fichier FEC, d’une amende 7500 euros pour chaque logiciel ou système concerné et renouvelée dans les 60 jours si défaut de présentation d’un certificat de conformité.

La fraude à la TVA est la principale cible de cette nouvelle norme.
Mais même si votre société est très respectueuse de la loi fiscale, vous ne pourrez pas échapper à la mise en conformité de vos logiciels de gestion.
Dans les prochains mois, tous les éditeurs de logiciels de gestion vont donc proposer de nouvelles versions de leur logiciels respectant ce certificat de conformité à la loi dite « anti-fraude ».
Nous serons à vos cotés pour vous accompagner dans la mise en place des évolutions nécessaires de votre système d’information et de votre logiciel de gestion.

Votre interlocuteur commercial reste à votre disposition pour toute question concernant votre logiciel de gestion.
Je reste également à votre disposition pour toute précision sur la mise en place de la loi anti-fraude :
Rémi Brouillaud : 05 62 16 76 12 – remi.brouillaud@inforsud.com

Arrêt maintenance Sage V 16

Nous vous informons qu’à compter du 31 mars prochain, Sage n’assurera plus la maintenance des solutions Sage 100 / Sage 30 versions 16.90 et inférieures. Cela signifie également qu’il n’y aura plus de mises à jour sur ces versions.



Nous vous invitons à prendre contact avec votre interlocuteur commercial pour mettre en place ensemble la migration de vos solutions vers les solutions Sage i7.

EBICS TS : Mettez-vous en conformité avec les nouvelles normes bancaires

Au 1er janvier 2017, les banques n’accepteront plus les confirmations de paiement par fax. Vous devrez utiliser un certificat électronique pour être conforme avec le nouveau protocole EBICS TS. En effet, face à la recrudescence des fraudes, le CFONB (Comité Français d’Organisation et de Normalisation Bancaires) recommande de sécuriser les communications bancaires via un certificat électronique. EBICS TS sécurisation des communications bancaires

L’actuel protocole de communication bancaire EBICS T nécessite la confirmation par fax du virement. Celui-ci sera remplacé au 1er janvier 2017 par le protocole EBICS TS (Transport + Signature) qui rendra obligatoire la signature électronique en remplacement du fax. Cela implique de mettre à jour ou de changer de solution de communication bancaire, de mettre en place de nouveaux contrats avec les banques et d’acquérir un token (mécanisme d’authentification ou de chiffrement sécurisé) pour la signature électronique.

sage Nous sommes en mesure de vous proposer une solution qui intègre l’ensemble des modifications de communication bancaire et vous permet de sécuriser et automatiser vos flux financiers. Nos équipes commerciales et nos consultants certifiés sont à votre disposition pour étudier ensemble la solution conforme à vos besoins et à vos attentes : isd.commerce@inforsud.com

DSN Phase 3 – Les prochaines étapes

Dans le cadre de la mise en place de la DSN phase 3, nous vous adressons une présentation synthétique des prochaines étapes :

En 2017, échéance prévue par la loi, la DSN sera généralisée.

Cette généralisation implique que toutes les entreprises transmettent leurs déclarations sociales via la DSN, et ce, pour le périmètre prévu à l’automne 2016.

Ce périmètre de la DSN s’étend alors avec le remplacement des formalités de recouvrement de la retraite complémentaire et des contrats collectifs complémentaires santé et prévoyance et de la DADS-U (à partir de janvier 2017). La DSN se substituera ainsi non plus aux 9 déclarations disponibles aujourd’hui, mais en remplacera 24.

La version sage V8.10 permettant le paramétrage complet de la Phase 3 ne sera pas disponible avant fin octobre / début novembre 2016.

Nous reviendrons vers vous dès que nous serons en mesure de vous fournir un planning précis de nos interventions concernant le paramétrage de vos dossiers. Ces interventions devraient être réalisées sur la période novembre / décembre 2016.

En effet, pour cela, nous sommes dépendants des dernières éventuelles décisions et/ou modifications gouvernementales et de la mise à disposition des mises à jour SAGE.

logo-dsn-web sage-logo

Nos équipes restent à votre disposition pour tout complément d’information :
0 811 349 609 – assistance@inforsud.com

Sage Paie : Mettez-vous en conformité

Pour rappel, Microsoft ne prend plus en charge le support des systèmes d’exploitation Windows XP ou Vista devenus obsolètes.

Aujourd’hui, Sage prend le relais et annonce l’arrêt de la compatibilité des applications Sage Paie avec les systèmes d’exploitation XP et Vista au 1er septembre 2016.

Vous êtes concernés si :

  • Vous êtes équipés d’une application Sage Paie pour SQL avec un moteur de base de données Microsoft SQL Server 2005,
  • vous êtes équipés d’un logiciel Sage Paie avec un système d’exploitation Windows Server 2003.

La nouvelle version Sage Paie V8.01 à venir au 1er septembre 2016, ne fonctionnera plus avec ces systèmes d’exploitation.

Vous devez donc impérativement vous mettre en conformité avant l’ installation de cette nouvelle version de Sage Paie.

Prenez rapidement contact avec nos équipes pour valider ensemble la conformité de votre environnement ou mettre en place les actions nécessaires :

Nous vous accompagnerons dans la migration de vos postes de travail vers une version Windows 7 ou supérieure et validerons avec vous le bon fonctionnement de votre logiciel Sage Paie dans ce nouvel environnement.

sage-logo-compatibilite microsoft-logo-compatibilite

Actualités DSN

logo-dsn-web La dernière campagne DADS-U aura lieu en janvier 2017, date d’entrée en vigueur obligatoire de la DSN.
Les entreprises devant faire leur DADSU en janvier 2017 devront se trouver dans l’un des deux cas suivants :

  • Les entreprises qui auront démarré la DSN en 2016 devront transmettre leur DSN en décembre 2016 ainsi que leur DADS-U de l’année 2016
  • Les entreprises qui démarreront la DSN en janvier 2017 devront transmettre leur DADS-U (et leurs autres déclarations sociales : tableau récapitulatif URSSAF, etc…) comme elles le faisaient les années précédentes. Elles transmettront leur première DSN mensuelle en février 2017 au titre de janvier 2017.

En conséquence, il n’y aura pas de campagne DADS-U en 2018 puisque les informations auront été collectées via les 12 DSN mensuelles de 2017.

Décret DSN Phase 2 – Echéance août 2016


Le décret d’obligation intermédiaire DSN vient d’être publié au Journal Officiel : vous pouvez le consulter ici
Vous êtes concernés par la DSN à partir d’août 2016 (sur les salaires de juillet) si :

  • le montant de vos cotisations et contributions sociales dues au titre de l’année 2014 est supérieur à 50000€.
  • vous êtes tiers mandatés par des employeurs dont le montant de vos cotisations est égal ou supérieur à 10 millions d’€.

Afin de mieux vous accompagner pour franchir cette étape, nous vous invitons à revenir vers nos services de support afin de procéder à des tests avant la date d’échéance officielle :

Pour information, fin juin 2016, l’éditeur Sage proposera une nouvelle version de Sage Paie en V8 qui intègrera le paramétrage DSN Phase 3.


Nous reviendrons vers vous afin de positionner les journées d’intervention prévues pour le déploiement dans vos dossiers de Paie.